POC, Preuve de Quoi ?

Dans le processus d’innovation, on parle souvent de « prototype » ou de « POC » (Proof Of Concept ou Preuve de Concept). Le principe est de démontrer qu’une innovation est faisable avant de l’industrialiser. Mais que signifie « faisable » ? Que cherche-t-on à démontrer ? une fonction ? une technologie ? un processus de fabrication ? un business model ? tout à la fois ?

Le mot prototype peut désigner des produits avec des niveaux de maturité très différents selon les industries ou les phases projets, et la solution technique sera très dépendante de l’objectif qui est fixé : que souhaite-t-on prouver ?

Dans l’industrie automobile, par exemple, on distingue par exemple de façon standard 4 niveaux de prototypes :

Proto A = pièce prototype fonctionnelle, non représentative du design final. Les véhicules équipés de pièces « A » peuvent être appelés « mulets » ou « démocar » par exemple, selon les constructeurs. Un proto A permet de valider une fonction, mais pas une solution technique.

Proto B = pièce prototype représentative du design final mais issue d’un outillage pilote. Les véhicules équipés de pièces D sont appelés « prototype » ou « Véhicule de Confirmation » ou « Véhicule de Validation ». Un proto B permet de valider la fonction, mais aussi la solution technique.

Proto C = pièce prototype représentative du design final, issue de l’outillage de production série. Les véhicules équipés de pièces « C » sont en général appelés « pré-série » : ils peuvent être vendables si le niveau de qualité est suffisant, mais ne le sont pas forcément. Un proto C permet de valider la fonction, la solution technique, et la faisabilité industrielle.
 
Proto D = pièce représentative de la série. Les véhicules équipés de pièces « D » sont forcément vendables (même s’ils peuvent nécessiter une retouche). 






Prenons des exemples de « prototypes » dans d’autres domaines pour pour illustrer ces idées.

Prototype de Google Glass

Cette première version de Google Glass n’est pas du tout représentative du design final ! l’objectif est simplement de tester, avec un matériel pas du tout représentatif, quel type de fonctions peuvent être réalisées par un contrôleur associé à une caméra accrochée sur des lunettes

Ce qu’on cherche à « prouver » avec ce prototype, ce n’est pas la faisabilité technique de l’intégration. Il y a bien évidemment des challenges de miniaturisation pour que le produit soit acceptable, mais avant de relever ces challenges, encore faut-il identifier des cas d’usage, auprès d’utilisateurs tests plutôt qu’auprès de vrais clients.


Prototype A380

Le premier prototype d’A380 est complétement fonctionnel, et vendable. Contrairement à l’automobile, où de nombreux véhicules roulants sont fabriqués, et le niveau de représentativité augmente à chaque vague, le premier avion volant est vendu.

Ce qu’on cherche à « prouver » avec ce prototype est en même temps les fonctionnalités, la solution technique et la capacité industrielle. Les coûts de production ne permettent pas de réaliser un prototype qui ne valide pas tout cela à la fois !


Chez AXTRID, nous vous accompagnons pour réaliser le prototype dont vous avez besoin, ni plus, ni moins.

Prototype Novacar

Ce prototype réalisé pour Novares a pour objectif de mettre en avant les innovations de l’entreprise. C’est un démonstrateur technologique, représentatif fonctionnellement, mais pas en terme de solution technique ni d’industrialisation.

Ce qu’on chercher à « prouver » avec ce prototype, c’est un savoir faire technologique, de nouveaux cas d’usages. On est du niveau d’un proto A, dans le monde à fort volume de l’automobile. Il est trop tôt à ce stade pour confirmer la solution technique cible, la capacité industrielle ou le modèle commercial, on se concentre donc sur le fonctionnel.

Prototype MySkiBox

Le prototype de ces casiers à ski, de la startup BOXALL a permis de valider un business model : non représentatifs du design final, ils ont néanmoins été utilisé en conditions réelles par des clients, confirmant la valeur marchande du service.

Ce qu’on cherche à « prouver » avec ce prototype, c’est l’intérêt pour des clients à utiliser un service de casiers à ski connecté en bas des pistes. Un prototype fonctionnel mais gratuit n’aurait pas permis de valider le modèle commercial. La seule façon de vérifier le véritable intérêt client pour un service est de le facturer. On parle souvent de Minimum Viable Product (MVP) pour désigner le produit / service à concevoir, au juste nécessaire, pour démarrer une vente. Sur une innovation de service, sans nouvelle technologie particulière, la solution technique et le processus industriel ne sont pas vraiment à risque, mais il est nécessaire de prouver à la fois le fonctionnel et le business model.

Prototype de simulateur de conduite DEVELTER

Ce prototype de la nouvelle génération de simulateur de conduite DEVELTER a permis de valider à la fois les fonctionnalités d’un simulateur moderne, mais également la faisabilité technique de production industrielle.

Ce qu’on cherche à « prouver » avec ce prototype, c’est la capacité à produire un objet industriel, respectant les cas d’usage fonctionnels attendus du client. C’est une nouvelle génération d’un simulateur existant, le modèle économique est donc déjà bien connu, de même que les technologies utilisées.

Pour vos innovations, qu’avez-vous besoin de prouver ? nous pouvons vous aider à réaliser le prototype correspondant !